Evaluation par les pairs

PROCEDURE D’EXAMEN CRITIQUE PAR LES PAIRS (PEER REVIEWING) :

Tout manuscrit proposé est soumis à l’avis d’au moins deux rapporteurs indépendants, ne faisant pas partie du comité éditorial, et reconnus pour leur expertise dans le domaine. Les soumissions sont évaluées en double aveugle : l’auteur n’est pas connu des rapporteurs et les rapporteurs ne connaissent pas l’auteur.

Exception : l’éditeur et directeur de la revue est également le président du RDPLF ; à ce titre il est amené à publier des résultats à partir de la base de données. Son nom est alors connu par définition des rapporteurs et vice versa ; il conserve cependant l’obligation de soumettre ses articles au comité de lecture et de tenir compte de leurs remarques éventuelles. Tous les autres articles évalués en double aveugle.

Evaluation étape 1 : Les articles soumis sont reçus par l’un des deux directeurs de publication : ils décident si l’article correspond bien aux buts de la revue. Dans le cas contraire il est refusé d’emblée sans être soumis aux rapporteurs.  Si l’article entre dans les buts de la revue il est soumis au détecteur de plagiat PlagScan (voir menu Ethique) puis à deux rapporteurs indépendants reconnus pour leur expertise dans le domaine.

 Evaluation étape 2 : Les rapporteurs sont choisis en fonction de leur expertise dans le domaine du texte qu’ils doivent analyser.

Les rapporteurs sont indépendants du comité éditorial

Les rapporteurs doivent signaler tout conflit d’intérêt qui pourrait potentiellement fausser leur jugement.

Ils doivent souligner les éventuelles parties du texte pour lesquels ils ne se sentent pas compétents.

Ils doivent considérer les articles qui leur sont soumis comme rigoureusement confidentiels, ne doivent pas les conserver pour eux-mêmes et doivent les détruire à la fin de leur évaluation.

Les rapporteurs s’engagent à rendre leurs remarques dans un délai maximum de 15 jours

Chaque rapporteur doit se poser ces questions :

  • Est-ce que le texte est original ?
  • Est-ce que le texte est conforme aux buts de la revue?
  • Apporte-t-il une information intéressante aux lecteurs-cibles de la revue ?
  • Le texte est-il bien écrit ?
  • Est-ce que les conclusions sont en accord avec les résultats et la discussion ?
  • Est-ce que les figures et tableaux apportent une information utile au texte et complémentaire ?
  • Est-ce que les méthodes utilisées par l’auteur sont adaptées ; les biais potentiels sont-ils discutés ?
  • Ils doivent vérifier que la bibliographie est correctement numérotée et que tous les articles de la bibliographie sont notés dans le texte avec le bon numéro.
  • Est-ce que les légendes des figures et tableaux permette de les comprendre sans se référer au texte
  • Lorsque des tableaux contiennent des totaux ou pourcentages, il doivent dans la mesure du possible vérifier qu’il n’y a pas d’erreur.
  • Le résumé et le texte principal doivent être analysés ; le résumé ne doit pas comporter des informations absentes du texte principal dont il est la synthèse fidèle. Toute différence entre le résumé et le texte principal doit être signalée.

Les rapporteurs doivent rédiger leur avis sur l’ensemble du texte et si nécessaire proposer des corrections ou améliorations

Leur avis est transmis au comité de rédaction de la revue au moyen du formulaire mis à leur disposition, auquel s’ajoute une partie texte libre divisée en deux sections, une confidentielle pour l’éditeur, l’autre pour les auteurs.

Les critiques et remarques adressées à l’auteur doivent être courtoises et constructives, et doivent aider l’auteur à améliorer son texte.

Si les rapporteurs ont demandé des corrections, celles-ci sont transmises aux auteurs qui doivent, dans un délai de 8 jours, répondre à l’éditeur pour dire s’ils acceptent de les faire : dans le cas contraire leur soumission est définitivement refusée. Si les auteurs acceptent de faire leur soumission, elle doit être envoyée au comité de lecture dans un délai de 30 jours maximum.

Les auteurs peuvent être dans l’impossibilité de répondre à certaines demandes des rapporteurs : ils doivent alors adresser un courrier documenté expliquant pourquoi ils ne peuvent suivre l’avis des rapporteurs

Evaluation étape 3 :

Si les auteurs ont respecté les délais, effectué toutes les corrections éventuelles demandées par les rapporteurs et que ceux-ci ont accepté l’article, ce dernier est accepté définitivement et publié dans le numéro suivant du BDD : le délai peut alors être de 15 jours à 3 mois selon la date d’acceptation définitive. Si les auteurs n’ont pas pu répondre à certaines demandes des rapporteur, l’avis est demandé au comité de rédaction qui décide alors de l’opportunité ou non de publier l’article. S’il n’est pas accepté, une justification en est donnée aux auteurs.