L' enfouissement sous cutané du cathéter de dialyse péritonéale préalablement à l’utilisation (technique de Moncrief-Popovich) : est-ce encore utile 25 ans après ?

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

##plugins.themes.bootstrap3.article.sidebar##

Publiée sept. 23, 2018
Bertrand Morel

Résumé

Résumé (English abstract below) :

En 1993 , Moncrief et Popovich décrivaient une technique de pose ,innovante, d’un cathéter de dialyse péritonéale modifié par leurs soins , consistant à enfouir l’extrémité proximale du cathéter  sous la peau , après une procédure classique de laparotomie trans-rectale . Leur postulat était que la cicatrisation « couverte », empêcherait la création d’un bio-film bactérien intra-luminal, prévenant la survenue de complications infectieuses après l’extériorisation du cathéter. Si la confirmation des avantages infectieux n’a pas été au rendez-vous , cette technique a fait  apparaitre  l’intérêt d’une pose anticipée par rapport au début du traitement , permettant le démarrage de la dialyse péritonéale avec une paroi abdominale étanche et indolore , autorisant l’utilisation de volumes de dialysat d’emblée élevés .Nous décrivons la technique, telle que nous l’avons adaptée dans notre centre et la pratiquons depuis 20 ans , en communiquant les résultats d’une étude réalisée à  Chambéry entre  2006 et 2010 . Nous discutons, enfin, les résultats publiés dans la littérature.

Abstract :

In 1993 , Moncrief and Popovich described an innovative way of implanting a modified peritoneal catheter , by burying subcutaneously the proximal segment , after a classic laparotomy procedure . They thought that, covering the catheter during  the healing phase, would prevent the constitution of an intra-luminal bacterial biofilm, and, therefore, prevent secondary infectious complications, when performing dialysis. If it did not meet the infectious advantage , it appears that this technique of early implantation of the catheter , allows the onset of the treatment with a watertight and painless abdominal wall , with immediately using maximum volumes of dialysate .  We describe the technique as it was adapted to our center and practiced for more than  twenty years , reporting the results of a study in Chambery between 2006 and 2010 . Finally , we discuss the results published in the  literature .

Licence Creative Commons
Cette revue est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Keywords

cathéter, dialyse péritonéale, Moncrief et Popovich, enfouissement sous-cutané, Catheter, peritoneal dialysis

Rubrique
Articles