Statut acido -basique des patients prévalents en dialyse péritonéale Données du RDPLF

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

##plugins.themes.bootstrap3.article.sidebar##

Publiée mars 13, 2018
Raymond Azar Vincent Coevoet

Résumé

Le statut acido-basique des patients en dialyse péritonéale est influencé par de multiples facteurs. L’acidose métabolique est une anomalie fréquente dans l’insuffisance rénale chronique et le traitement dialytique permet d’apporter des substances alcalines permettant le maintien d’une balance acide-base normale. Le présent travail rapporte la prévalence des troubles acido-basiques chez les patients en dialyse péritonéale et leurs associations avec les paramètres cliniques et biologiques. Il s’agit d’une étude rétrospective transversale ayant inclus l’ensemble des patients en DP enregistrés dans la base de données du RDPLF. Une acidose métabolique est retrouvée chez 20,4% des patients alors que 27,8% des patients présentaient une alcalose métabolique. Il existe une relation significative entre l’âge, l’apport protidique estimé par le nPNA et le taux de la réserve alcaline plaidant en faveur de l’influence des apports alimentaires dans le maintien d’une acidose métabolique. Une fonction rénale résiduelle faible est associée à une plus faible probabilité d’être en alcalose métabolique. Les résultats de cette étude pourraient permettre un choix individualisé du tampon du dialysat dans le but d’obtenir en permanence un statut acido-basique stable chez les patients en dialyse péritonéale.

Abstract

Acid-base status of patients on peritoneal dialysis is influenced by multiple factors. Metabolic acidosis is a common feature of chronic renal failure and dialysis treatment provides alkali in the dialysate in order to maintain a normal acid-base balance. This paper reports the prevalence of acid-base disorders in peritoneal dialysis patients and their associations with clinical and laboratory parameters. This is a cross-sectional retrospective study that included all PD patients registered in the RDPLF database. Metabolic acidosis was found in 20.4% of patients while 27.8% of patients had metabolic alkalosis. There is a significant relationship between age, protein intake estimated by nPNA and the level of alkaline reserve pleading in favor of the influence of dietary intakes in the maintenance of metabolic acidosis. Low residual renal function is associated with a lower probability of being in metabolic alkalosis. These results could allow an individual choice of the dialysate buffer in order to permanently obtain stable acid-base status in patients on peritoneal dialysis.

Abstract 22 | pdf Downloads 11

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Keywords

acidose, dialyse péritonéale, statut acido-basique,, RDPLF, acidosis, peritoneal dialysis, acid-base status

Rubrique
Articles